Lamia Chraibi

Voix d'amazonie

Amazonie, Équateur. Plusieurs peuples amérindiens tentent toujours de faire entendre leurs voix. Dénonçant les impacts sociaux, culturels, environnementaux et humains causés par l'exploitation pétrolière, ils nous proposent de réfléchir à des chemins de sortie. 

Voix d'Amazonie Mujer Secoya.jpg
 

PRODUCTION : Film indépendant 

ANNÉE ET LIEU : 2012 - 2015, Équateur

DURÉE : 58 min

 

ÉCRITURE : Lamia Chraibi, Lucile Alemany, Margerie David

RÉALISATION  Lamia Chraibi, Lucile Alemany, Margerie David

PHOTOGRAPHIE : Lamia Chraibi, Lucile Alemany, Margerie David

 

 
 
Tournage Voix d'Amazonie.jpg

L'expérience

Ce projet est né de l'envie trois jeunes femmes de partager tout ce que les peuples d'Amazonie ont à offrir. Lucile ALEMANY (anthropologue) Margerie DAVID (artiste visuelle) et moi même (sociologue de formation) avions pour passion commune l'Amérique latine et le cinéma documentaire.

Chaleureusement reçues par les peuples Cofane, Secoya et Kichwa de Sarayaku, nous avons partagé leur quotidien, capté des moments de vie, participé à des cérémonies traditionnelles, et appris sur les enjeux de leurs résistances. 

C'est grace à une campagne de socio-financement que nous sommes retournées en Équateur pour le montage du documentaire avec l'aide de Francisco HERREIRA.

 
 
 
POSTER 01-1(1).JPG

Le documentaire

L'objectif principal est de transporter le téléspectateur au coeur de l´Amazonie et mettre en lumière un enjeu global: celui des résistances suscitées par l’extraction pétrolière et ses conséquences. Ce qui se passe depuis quelques années en Equateur est exceptionnel, et certains peuples d´Amazonie regorgent d´idées pour repenser la société et la qualité de vie. Ils nous ont fait part de réflexions innovantes face aux enjeux énergétiques du monde.

Face aux impasses globales, des solutions originales sont proposées. Elles passent notamment par une vision particulière de l’éducation. A travers la vie en communauté et un système scolaire spécifique, leurs valeurs et convictions sont transmises aux nouvelles générations. L´éducation constitue ainsi l’un des moyens de résistance les plus efficaces.

 
 
 
Voix d'amazonie Festivals.png

Projeté plus de 80 fois dans une trentaine de pays, Voix d'Amazonie a gagné le Prix Survival International lors du Festival du Film des Droits de l’Homme de Barcelone et a été élu meilleur film de la catégorie Documentaire international du Festival de cinéma pour les droits de l’Homme de Bogota. 

Le documentaire a également servi d'outil rassembleur. Les personnages du film étaient présents lors de la première mondiale au Sommet pour le Climat à Paris et ont répondu aux questions des spectateurs. Un membre de la communauté Sarayaku a également été invité au Festival FIsahara qui avait lieu dans un camp de réfugié au Sahara,  pour partager son expérience à d'autres peuples en lutte.